Nous l’écrivons régulièrement ici : pas de content marketing efficace sans un outillage digne de ce nom. Qu’il s’agisse d’identifier des niches de conversation (pour mieux angler ses contenus), de simplifier la collaboration autour d’un calendrier éditorial, d’automatiser la distribution, d’accroître le nombre d’abonnés à une newsletter, de mesure la performance de sa production, il est aujourd’hui difficile d’être productif, captivant et pertinent sans recourir à des solutions. En fonction de la complexité de son organisation et de sa production, à chacun d’élaborer sa « stack content marketing » (pile de solutions).

À des fin de partage, voici les solutions utilisées par Question Contenu pour nos propres besoins ou ceux de nos clients. Une liste mise à jour régulièrement et illustrée à l’aide des cartes de Product Hunt.

Buffer


Sur le marché très concurrentiel des outils d’automatisation social media, Buffer s’est vite distinguée, sans doute parce que la solution ne cherche pas à tout faire (en tout cas pour le moment). Buffer se concentre sur la planification social media et sur la mesure de la performance des posts. Du desktop à l’app, l’ergonomie offre une belle productivité, et le premier niveau d’abonnement apporte déjà tout ce qu’il faut pour ordonner son activité social media.

CoSchedule


Avant tout connu en tant que plugin WordPress, CoSchedule est dans la pratique bien plus que cela et peut d’ailleurs fonctionner en tant que solution autonome. Cet outil de planification a évolué pour devenir une solution assez complète de gestion du cycle de vie des contenus, notamment via sa fonction ReQueue. Nous le considérons comme un bon outil pour discipliner la planification et le recyclage. Plus d’infos dans l’article que nous lui avons consacré.

Dropbox


Ceux qui ont utilisé de multiples solutions de synchronisation de stockage (Google Drive, One Drive) le savent : Dropbox offre un niveau de performance et de fiabilité à toute épreuve. De quoi s’autoriser à le choisir comme solution de stockage principale pour partager une production et pour collaborer. Le badge Dropbox qui apparaît à l’ouverture d’un document donne accès à des fonctions de partage, de revue d’historique et de commentaires. Nous encourageons ceux qui l’exploitent de manière dense à recourir à l’authentification à double facteur (via Google Authenticator par exemple).

Ghost


Pour produire un blog, WordPress n’est pas la seule solution, même si elle règne en maître (ce site est d’ailleurs motorisé par WordPress). D’autres outils méritent notre attention, et notamment Ghost. Disponible en mode SaaS, Ghost est une solution open source qui peut aussi être hébergée par vos soins à condition de disposer d’un environnement Node.js. Face à un WordPress qui prend du poids au fur et à mesure de son enrichissement fonctionnel, Ghost joue la carte de l’épure, de la simplicité et de la performance. Vous ne ferez pas un site e-commerce avec cette plateforme, mais vous bénéficierez d’une solution élégante qui intègre d’emblée  tout ce qu’il faut pour référencer et socialiser vos contenus. Parions que Ghost devrait rapidement voir sa communauté d’utilisateurs grandir, d’autant que les hébergements Node.js se multiplient.

Publicate


Précaution de lecture, Publicate fait partie de nos coups de coeur. Ce composeur de newsletters et de contenus web n’a sans doute pas (encore) l’aura qu’il mérite. Tout ici est pensé pour agencer une newsletter en quelques minutes, via de simples « drag and drop ». Le résultat, très élégant, sera tout aussi simplement exporté dans votre emailer préféré (Mailchimp en ce qui nous concerne). Une revue plus détaillée est disponible.

Typeform


Typeform pose un petit souci : une fois les premiers formulaires produits avec son aide, il est bien difficile de revenir en arrière. Typeform donne aux formulaires un style beaucoup plus conversationnel avec une interactivité riche (les réponses apportées à des questions peuvent être utilisées comme variable pour scripter la suite). Côté back office, pas vraiment besoin de mode d’emploi, des templates sont là pour mettre le pied à l’étrier et explorer toutes les possibilités de la plateforme. De quoi donner une cure de jouvence à vos formulaires de contacts comme à vos études d’audience.

Trello


Faut-il encore le présenter ? Avec ses tableaux de listes et de cartes, Trello se prête à de nombreux usages, notamment lorsqu’on le combine avec les Power’ups. Ces extensions seront utiles pour tirer le meilleur parti de Trello dans un contexte content marketing. Par exemple : pour bénéficier d’une vue calendrier des échéances associées aux cartes, pour associer un tableau à un compte Google Drive ou Dropbox, pour remonter des informations depuis Mailchimp, pour créer un pont avec un canal Slack… De quoi « spécialiser » Trello pour partager une planification éditoriale ou le reporting de ses actions de content marketing.

Tweetdeck


Bien sûr, des dizaines de solutions de social listening existent sur le marché, certaines très sophistiquées et coûteuses. Tweetdeck n’a certainement pas leur niveau d’automatisation mais, moyennant un peu d’huile de coude, il permet toujours en quelques minutes d’évaluer la densité conversationnelle d’un sujet, de repérer des influenceurs et de mettre en place des listes de suivi (par sujets, listes de personnes…) plus ou moins filtrées (par langue, zone géographique, popularité…). Bref, un vétéran qui reste dans la course.

Share This
1236cb95f679db4bd0c5e8bc8b07c75c777777777777777777777

Abonnez-vous à la newsletter

Et recevez nos dernières publications (pas plus d'un envoi toutes les 2 semaines)

Merci ! Un e-mail vient de vous être envoyé pour la validation finale (vérifiez si besoin vos courriers indésirables...)